Apple, à nouveau champion du placement produit au cinéma

Le site BrandChannel dévoile, comme chaque année, son classement des marques les plus présentes au cinéma par le biais de placement de produits. Apple prend la première place du podium.

Après avoir laissé sa place à la marque de bière Budweiser début 2014 pour les placements produits effectués dans les films sortis en 2013, Apple récupère aujourd’hui sa couronne. Depuis 15 ans, BrandChannel établit un classement des marques les plus présentes au cinéma, et l’entreprise basée à Cupertino n’est jamais bien loin quand il s’agit de mettre en avant ses produits, sa marque, son logo et même ses célèbres Apple Store.

L’année dernière, on a pu voir le logo d’Apple et l’évocation de la marque dans 9 des 35 films en tête du classement des démarrages week-end aux Etats-Unis – outre-Atlantique, les sorties cinéma se font le vendredi. Parmi les apparitions les plus notables, on peut citer Captain America : Le Soldat de l’hiver, dont une scène se déroule à l’intérieur d’un Apple Store, avec la présence d’un vendeur plutôt décalé.

Apple est également évoqué dans La Grande Aventure Lego, dans lequel le méchant Lord Business parle de son iPod Shuffle. Preuve qu’il n’y a même pas besoin de voir apparaître un logo pour qu’une marque retienne l’attention dans un film.


La marque apparaît aussi dans Gone Girl, Nos Chers Voisins, Nos Etoiles contraires ou encore Ouija. Mais on voit également la pomme dans des films qui ont eu un peu moins de succès à leur démarrage, comme Tusk, Birdman ou encore Sex Tape. Le classement ne fait pas état des autres formes de placement de produits, notamment à la télévision, comme ça a été récemment le cas pour Apple dans la série Modern Family.

03E8000007936753-photo-apple-sex-tape
Sex Tape met en scène les produits Apple

 

Un âge d’or terminé

Même si Apple revient sur le devant de la scène après s’être fait distancé durant trois ans notamment par Budweiser et Mercredes-Benz, la marque est cependant bien loin de ses performances d’antan. Avec environ 25 % de présence dans les succès du box-office américain en 2014, la firme ne rattrape pas ses performances de 2009 – quasiment 50 % – et de 2011 – 42,5 %. Entre 2001 et 2011, Apple est apparu dans 34,4 % des films numéro 1 au box-office américain.

Mais à trop abuser du placement de produits, on finit clairement par saturer le public : ce n’est donc probablement pas un mal que des marques très présentes se fassent un peu plus discrètes dans la pléthore de blockbusters qui inondent les salles chaque année. Sans compter que montrer des produits en permanence est loin d’être synonyme de qualité cinématographique : le pire film de 2014 en la matière se trouve être Transformers : l’Âge de l’Extinction, qui cumule à lui seul pas moins de 55 marques parmi lesquelles Beats et Lenovo. On reste loin du précédent volet de la franchise, La Face cachée de la Lune, qui cumulait 71 marques en 2011.

(Source)

Partager cet article : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this page