Google et Apple étouffent la concurrence dans les smartphones

apple-android-520x346Au vu des chiffres d’IDC, Android de Google et iOS d’Apple cumulent 96,3% du marché des smartphones. Microsoft et Windows Phone en détiennent 2,7 %.

 

Le duopole constitué de Google et d’Apple a définitivement fait main basse sur le marché des smartphones. Leur arme de guerre c’est leur leur système d’exploitation respectif, Android et iOS, qui permet l’accès à leur écosystèmes « fermés » de services connectés et d’applications téléchargeables en ligne.

Selon les données du cabinet américain International Data Corporation (IDC), Android et iOS ont cumulé 96,3% de toutes les livraisons mondiales en volume de smartphones, contre 95,6% un an plus tôt.

A lui seul, Android a franchi la barre symbolique d’un milliard de smartphones livrés dans le monde soit 81,5 % du marché, contre 800 millions de terminaux mobiles livrés en 2013. Apple aurait vendu 192 millions de mobiles (smartphones) en un an, soit 14,8 % du marché.

Le marché Android tiré par les concurrents de Samsung

La croissance du marché des mobiles Android a eu lieu alors que Samsung a connu une croissance plate en 2014. Tout le mérite en revient aux fabricants asiatiques comme Lenovo, Huawei Xiaomi ou LG, qui ont connu des volumes de livraison plus élevés.

De son côté, Apple a vu ses volumes de ventes de smartphones iOS atteindre un nouveau record avec une hausse de 25 % en un an. Cette croissance a été nourrie par la forte demande pour les nouveaux  iPhones 6 d’Apple, lancés en septembre 2014.

Les rivaux de Google et d’Apple n’ont que des miettes à se partager. MIcrosoft avec Windows Phone n’aurait livré que 34,9 millions de smartphones en 2014. Ayant conclu définitivement le rachat de l’activité téléphonie mobile de Nokia en avril 2014, Microsoft dépend essentiellement de lui-même pour développer sa part de marché à l’échelon mondial.

Il a lancé en cours d’année plusieurs smartphones de la gamme Lumia à petit prix. Contrairement à Google et à Android, l’éditeur américain dispose de trop de partenaires industriels (à l’exception de HTC et de Samsung, qui ont quelques modèles de smartphones sous Windows Phone à leur catalogue) pour s’imposer sur le marché.

Enfin, il se confirme que BlackBerry est totalement marginalisé sur le marché avec 0,4 % du marché mondial en 2014, pour 5,8 millions d’unités vendues.

(Source)

Partager cet article : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this page